Accueil du site > Français > AUTOMOBILE > Voitures particulières > Mécanique > Conséquences d’une courroie de distribution mal tendue

 

 




Conséquences d’une courroie de distribution mal tendue

Tip A Friend  Envoyer par email

1er juin 2004 Francis Lamoulie

Les types de ruptures de courroie dus à une mauvaise tension.


Après remplacement de la courroie et/ou des galets, la tension de pose a un rôle déterminant dans leur durée de vie. Les différentes études menées sur la tension des courroies ont mis en évidence qu’une courroie tendue à une certaine valeur (tension de pose) va, dans le temps et à l’utilisation (5 à 10000 km) se détendre progressivement et jusqu’à se stabiliser (tension de fonctionnement).

Une courroie de distribution mal tendue peut entraîner un décalage de la distribtuion et donc une baisse de puissance, une augmentation de la consommation de carburant, du bruit et de la pollution. La courroie est ensuite ejectée voire rompue. Ce qui entraine le blocage du moteur ou pire sa destruction. Le coût des réparations peut s’avérer élévé et l’immobilisation du véhicule longue. De plus l’image de marque du constructeur est remise en cause. D’autre part une courroie de distribution ne se retend jamais.

Pour une courroie d’accessoires, la vérification périodique de la tension est très importante pour obtenir un fonctionnement correct. Si la courroie est trop tendue, les paliers et les roulements trop chargés, subissent une usure anormale, chauffent et se détériorent. Si la courroie d’accessoires est insuffisamment tendue, elle glisse, chauffe (durcissement du caoutchouc) et n’entraine pas les appareils au régime prévu pour leur fonctionnement. Il peut en résulter un charge insuffisante de l’alternateur, un débit trop faible de la pompe à eau, etc.

En conséquence, que ce soit pour un remplacement ou une simple vérification, l’intervention doit suivre strictement les méthodes édictées par le constructeur, ou suivant nos études techniques avec les outils adaptés.

Toute improvisation peut amener une destruction prématurée du galet, de la courroie, voire du moteur.

Quelques démonstrations par l’image ci-dessous, il vous suffit de cliquer sur chaque photopgraphie pour pouvoir zoomer sur le détail de la courroie.

1- Détérioration de la corde due à une tension d’installation excessive
2- Cisaillement de dents du à une tension trop basse
3- Usure de la denture due à une tension incorrecte
4- Dents creuses dues à une tension trop basse ou perte de tension
5- Usure de l’entre-dents due à une tension excessive