Nouvelle gestion des températures moteur par Valeo

vendredi 8 décembre 2006


Voir en ligne : Auto-innnovations.com

Valeo propose le contrôle des températures moteur et d’habitacle avec seulement 2 radiateurs, pour à la fois plus d’efficacité et répondre à la future norme "choc piéton".

La phase 2 de la norme "choc piéton" entrera en vigueur vers 2010. Un de ses points concerne l’absorption de l’énergie au niveau de la hanche. Cette évolution obligera les constructeurs à repenser la partie haute de la face avant des véhicules, notamment à dégager tous les éléments susceptibles de blesser. C’est par exemple le cas du grand nombre de radiateurs placés dans le bloc avant. Valeo a pour cela repensé toute la partie thermique. L’idée de départ est que les radiateurs ne sont pas tous utilisés au même moment. Donc uniquement deux radiateurs seraient nécessaires, un chaud (env. 90°C) et l’autre froid (env. 15°C au-dessus de la température ambiante). Chaque circuit d’eau est dirigé, selon les besoins immédiats, vers des échangeurs plus proches de leur dispositif. Par exemple, l’intercooler de l’air d’admission utilise un échangeur air-eau à basse température. Le refroidissement est ainsi plus efficace que le radiateur air-air et le dispositif plus compact. Il en est de même pour la vanne EGR et le circuit de climatisation. Le circuit haute température de refroidissement du moteur est géré par la vanne électrique Themis, plus précise que les calorstats mécaniques. Au total, un encombrement d’un volume de 6 litres peut être gagné sur un véhicule de moyenne gamme.


Français

Mots-clés

Accueil du site