Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > NOTRE PROFESSION > De la déontologie de l’expert

De la déontologie de l’expert

dimanche 23 janvier 2005, par Jean-Paul Bligand

Il serait bon d’expliquer au public, qui nous fait confiance et à tous ceux qui expriment encore un doute, car il semblerait que ces derniers nous suspectent d’être plus proche des compagnies d’assurances que du particulier, les règles de notre métier.

En effet, combien de fois, n’ai-je pas entendu, lorsqu’il m’arrive de mentionner le mot : Expert, « Ha ! Vous travaillez pour les assurances, alors... », ceci dit avec une sorte d’air entendu qui est au plus haut point exaspérant lorsque l’on essaye d’exercer correctement cette profession.

C’est la raison pour laquelle, il semble important d’expliquer à ce même public, en quête de renseignements dans un monde toujours plus technique, ce que doit être, outre notre rôle, notre déontologie.

déontologie :

Nom féminin (grec deon, deontos, ce qu’il faut faire, et logos, discours)

Ensemble des règles et des devoirs qui régissent une profession, la conduite de ceux qui l’exercent, les rapports entre ceux-ci et leurs clients ou le public.

Pour l’exemple, la déontologie de l’expert judiciaire se décline dans le serment suivant :

"Je jure :

d’apporter mon concours à la Justice,
d’accomplir ma mission,
de faire mon rapport,
et de donner mon avis
en mon honneur et en ma conscience"

cela peut paraître un peu "pompeux" hors d’un prétoire mais « honneur et conscience » sont les deux qualificatifs qui pourraient interpeller le quidam à la recherche d’un « bon expert intègre ».

Qui a dit "science sans conscience n’est que misère l’âme " ?

En créant, une charte, ce même public, en quête de son propre Graal dans un labyrinthe technologique et qui exprime encore une suspicion à notre égard, parviendra sans nul doute à nous faire confiance.

J’invite tous les particuliers à nous donner leur avis à ce sujet.