Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > AUTOMOBILE > Voitures particulières > Litiges achat - vente > L’achat d’un véhicule d’occasion

L’achat d’un véhicule d’occasion

vendredi 13 février 2004, par Jean Claude Méret

Voici une aventure assez forte !!!

Les documents administratifs qui doivent vous être présentés :

- la carte grise
- le rapport de contrôle technique
- le certificat de cession
- le certificat de situation
- la demande d’immatriculation.

LA CARTE GRISE qui est le titre de circulation du véhicule, elle doit vous permettre de bien identifier le vendeur. Est il propriétaire sinon pourquoi est il le vendeur ?
Elle permet aussi d’identifier le véhicule, sa date précise de mise en circulation, les mutations qui y sont apparentes et surtout si le vendeur l’a utilisé un temps normal, l’immatriculation qui doit être conforme entre celle de la carte grise et celle sur le véhicule. Le numéro de série frappé sur la carrosserie qui est le nom de baptême de la voiture est il conforme entre la carte grise et le véhicule sur les dix sept caractères.?

LE CONTROLE TECHNIQUE qui est obligatoire si le véhicule a plus de quatre ans, le contrôle doit avoir moins de six mois pour être accepté par la préfecture qui va immatriculer de nouveau votre achat.
L’examen de la case kilomètre est à contrôler pour voir la cohérence avec celui du compteur actuel.
Les anomalies relevées par le contrôleur doivent motiver les explications du vendeur. Il faudra lui demander les factures des travaux préconisés.
S’il y a eu une contre visite, les deux documents doivent être présentés.

La lecture d’un contrôle technique peut être ingrate pour certains, aussi une consultaion auprès d’un expert en automobile pour lui présenter une copie pourra vous éviter bien des déboires.

LE CERTIFICAT DE SITUATION, il vous indiquera si le véhicule est bien libre à la vente, s’il n’est pas gagé par un organisme financier ou autre.

LE CARNET d’ ENTRETIEN, quand il a été tenu, il devient un excellent moyen de connaitre le suivi technique de ce véhicule. S’il n’est pas rempli ou qu’il ne possède pas les tampons de professionnels il faut demander les factures d’entretien.
On contrôlera les kilomètres portés et les intervalles entre les vidanges

L’EXAMEN DU VEHICULE est un moment particulier car il est très significatif si l’on y prête une attention soutenue.
La peinture doit être homogène entre les éléments différents sinon il y a eu réparation. Il faut faire fonctionner tous les ouvrants et contrôler leur bonne fermeture. Il faut examiner leur application dans les baies et faire fonctionner toutes les commandes électriques.
Les ouvrants doivent avoir une répartition des jeux assez régulière.
L’intérieur d’un véhicule est très significatif de son passé.
Les salissures, les trous de cigarettes et les déchirures, le volant et les revêtements de pédales qui traduisent bien l’utilisation passée.

L’ESSAI ROUTIER indispensable pour connaitre le maintien de cap, lorsque l’on lache le volant de direction, l’intensité du freinage et la bonne répartition sur les quatres roues. Le bon fonctionnement de l’ensemble de la transmission en avant et aussi en arrière.
L’émission des fumées à l’échappement.

L’ACHAT sera plutôt financé par un chèque de banque, cela est préférable à tout autre pratique. Le paiement doit être effectué quand tous les documents ont été répertoriés.

NOTE : Un achat mal réalisé va grêver votre gestion financière, une consultation auprès d’un expert en automobile n’est pas coûteuse et est toujours utile.