Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > AUTOMOBILE > Voitures particulières > Le Gazole d’origine végétale

Le Gazole d’origine végétale

mardi 11 mai 2004, par Jean Claude Méret

Utilisation du carburant d’origine végétale remplacement de gasoil d’origine minérale

Les trois fabricants de matériel d’injection BOSCH - STANADYNE - DELPHI SYSTEMS ont édité un texte pour indiquer leur position.

Les fabricants de matériel d’injection encouragent le développement des carburants renouvelables pour le moteur diesel. L’expérience acquise aujourd’hui en Europe, avec des carburants RME, montre que lorsque le carburant répond aux normes nationales sur les carburants d’origine végétale, et qu’il est additionné au gasoil minéral dans une proportion maximale de 5 %, les utilisateurs finaux ne rencontrent aucun problème sérieux.

Tant que les normes adaptées ne sont pas développées et entérinées, des carburants avec une proportion de RME supérieure à 5 % présentent un risque potentiel d’usure prématurée et des pannes pour l’équipement d’injection.

Même le cas où ces carburants répondent initialement aux normes adaptées, les contraintes demandées pour leur stockage dans les réservoirs peuvent entraîner un risque de non conformation lors de leur utilisation.

L’expérience avec des mélanges de 5 à 100 % de RME est limité à ce jour, mais les inter-réactions entre les carburants et le circuit basse pression font que les fabricants de matériel d’injection sont particulièrement concernés.

Les fabricants de matériel d’injection ne peuvent accepter aucune responsabilité pour une défaillance de leurs produits lorsque ceux-ci sont utilisés avec un carburant pour lequel ils n’ont pas été conçu. Aucune garantie ou accords ne pourront être fait concernant les effets de l’utilisation de matériel d’injection avec de tel carburants.

Lorsqu’un carburant ne répond pas aux normes reconnues par les fabricants de matériel d’injection, ce qui peut être détecté par l’apparition des dégradations connues de ces carburants ou par leur effets, cela rend nulle et non avenue la garantie.

Donc avis aux experts.