Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > AUTOMOBILE > Voitures particulières > Mécanique > Les carburants essence

Les carburants essence

mardi 4 avril 2006, par Jean Claude Méret

Un carburant est un mélange de plusieurs centaines d’hydrocarbures qui sont raffinés à partir du pétrole.

Chaque carburant possède une propre formulation qui doit respecter des spécifications légales.

Voici un descriptif :

POUVOIR CALORIFIQUE :

la quantité d’énergie dégagée par unité de volume d’un hydrocarbure lors de sa combustion.

INDICE d’OCTANE :

mesure le pouvoir antidétonnant d’une essence. Plus il est élevé, plus le carburant est antidétonnant.

Une caractéristique essentielle pour le contrôle du cliquetis.

Il est déterminé selon deux méthodes sur l’international

- la méthode recherche RON et la méthode moteur MON

VOLATILITE :

c’est l’aptitude à la vaporisation d’un carburant.

Les essences doivent contenir suffisamment de composants volatils pour permettre un démarrage à froid efficace, mais la volabilité ne doit pas être importante afin d’éviter les difficultés de démarrage et de fonctionnement du moteur à chaud (vapeur lock)

Les pertes par évaporation doivent être les plus faibles possibles afin de préserver l’environnement.

COURBE d’EBULLITION :

Pourcentage de carburant vaporisé en fonction de la température.

les tests sont réalisés pour 70, 100 et 150 °C.

PRESSION DE VAPEUR :

pression mésurée des vapeurs de carburants à 37.8°C.

Elle est nécessaire pour la sécurité de stockage des essences dans le réservoir.

Elle doit être comprise entre 0.6 et 0.9 bar.

RAPPORT VAPEUR / LIQUIDE :

Ce rapport permet de déterminer la tendance d’un carburant à former des bulles de vapeur. Lorsque la pression atmosphérique baisse, comme en montagne, ou que la température augmente. Ce rapport augmente, ce qui peut nuire au comportement du moteur.


TENEUR EN SOUFFRE :

Dans le but de réduire les émissions de soufre et de faciliter le post-traitement catalytique des échappemments des injections directes essence ; la teneur en soufre des essences sera limitée en europe à 10 mg/kg à compter de 2009.

ADDITIFS :

Ils servent à améliorer la qualité du carburant de façon à prévenir toutes dégradation du moteur et de son fonctionnement , ainsi que les émissions polluantes.

Le dosage et le mélange s’effectuent en raffinerie.

Toute adjonction ultérieure dans le réservoir du véhicule entraîne l’annulation de la garantie du constructeur.

Parmi les additifs on trouve :

- les antioxydants qui améliorent le stockage
- les anticorrosion
- les désémulsifiantss qui éliminent les risques d’introduction d’eau
- les anti-récession qui protègent les soupapes,
- les réodorants qui apportent une odeur agréable et les détergents pour une proreté parfaite du système d’admission.