Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > AUTOMOBILE > Deux roues > Les casques moto

Les casques moto

vendredi 26 novembre 2004, par Franck Souques

Le casque moto est un objet trés technique devant répondre à de multiples critères et homologations.L’expert auto qui va devoir proposer une indemnisation à la victime d’un sinistre va devoir se positionner par rapport à plusieurs obligations et des règlementations pas toujours très claires.

- Techniquement :

le casque est composé d’une calote extérieure en materiau injecté pour "les entrées de gamme"ou en composite( fibre de verre, de carbone ou kevlar).Le materiau" amortisseur" qui constitue le calotin intérieur en polystirène est revêtu de la garniture intérieure.

La seule pièce qui peut être remplacée est l’ecran, celui d’un casque haut de gamme peut valoir le prix d’un casque bas de gamme !

- Règlementairement :

pour être utilisé sur la voix publique un casque doit répondre à la "vieille" homologation NF ou à la norme européenne. L’étiquette intérieure doit donc comporter le sigle NF ou le code CE22/04.
Vieillissement et vétusté :

Un casque non utilisé et conservé à l’abris des UV ne viellit pas, il faudra tenir compte de son état réel pour déterminer un éventuelle vétusté.Les casque en "injecté" ne doivent absolument pas être repeints.

- Obligations de l’expert :

l’expert doit avertir du danger à utiliser un casque détérioré suite à un sinistre ou en mauvais état suivant le décrêt du 27/12/1991.Il ne peut imposer de confisquer le casque endommagé.La coservation d’un casque endommagé ne constitue pas un enrichissement sans cause le casque n’ayant plus aucune valeur.