Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > AUTOMOBILE > Voitures particulières > Carrosserie > Les crash-tests des constructeurs

Les crash-tests des constructeurs

jeudi 12 mai 2005, par Jean Claude Méret

Un test de collision sert à déterminer , dans des conditions contrôlées, le comportement du véhicule en cas d’impact.

Les constructeurs respectent plusieurs types de tests.

- les tests obligatoires, que tout véhicule doit réussir.

- les tests dit d’évaluation réalisés par divers instituts, associations ou revues spécialisées.

Les critères suivants sont testés :

- la carrosserie transforme-t-elle convenablement l’énergie d’impact en déformation ?

- quelles forces d’accélération agissent sur les occupants ?

- dans quelle mesure les intrusions (par exemple de pièces du véhicule) dans l’habitacle sont-elles-évitées ?

Les tests légaux :

Ils doivent faire prouver que le véhicule est sur, lors de la collision frontale et la collision latérale.

L’Europe et les ÉTATS UNIS ont émis des tests qui sont valables pratiquement partout dans le monde.

La caractéristique essentielle de tous les tests de collision légaux est qu’ils prévoient un seuil maximal à ne pas dépasser pour les forces d’accélération s’exerçant sur les occupants.

En général dans le monde automobile les crash-tests légaux ne sont considérés que comme un minimum requis.

C’est pourquoi différentes institutions ont mis au point des procédures de test plus ambitieuses.

Ces procédures font l’objet de cotations par points qui renseignent l’utilisateur de la protection qui lui est offerte.

Les différents tests d’évaluation reposent en partie sur des procédures et critères d’évaluation propres aux organisateurs.

Cela conduit à des résultats interprétés ou pondérés.

Aucun crash-test ne permet d’émettre un jugement vraiment global sur la sécurité passive d’un véhicule. Il simule une situation d’accident bien précise qui ne représente qu’un échantillon de la multitude des configurations possibles.

Aussi l’objectif du constructeur est toujours d’élaborer un concept de sécurité globalement harmonisé qui, dans le plus grand nombre d’accidents
envisageables,offrira la meilleure protection possible aux occupants tout en respectant la meilleure compatibilité avec les autres usagers de la route.

Les experts du groupe pourront trouver en pages réservées "les principes de base de la conception de la structure du véhicule", et une représentation schématique de différentes structures lors d’une collision frontale selon divers pourcentage de recouvrement.