Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > AUTOMOBILE > Voitures particulières > Mécanique > Les évolutions sur les distributions

Les évolutions sur les distributions

mardi 24 janvier 2006, par Jean Claude Méret

Les distributions à levées et durées d’ouverture variables

Une distribution à calage fixe avec durées et levées d’ouverture des soupapes constantes ne procure un remplissage optimal que dans une étroite plage de régime.

Vous le savez, les soupapes admission ne se ferment que lorsque le piston commence à remonter.

Si la masse d’air lancée à grande vitesse dans le conduit d’admission a une inertie suffisante pour contrer la montée en pression dans le cylindre, cette masse continue d’affluer alors que le piston est déjà dans sa course de compression.

Sur un moteur tournant à haut régime, l’admission peut se prolonger ainsi jusqu’à ce que le point mort bas soit dépassé largement.

Au contraire, lorsque le moteur tourne à bas régime, une fermeture tardive des soupapes d’admission fait que l’ascension du piston refoule une partie de la charge admise, ce qui nuit évidemment au remplissage.

Il faudrait donc dans ce cas que la fermeture des soupapes d’admission soit achevée beaucoup plus tôt.

Durant l’ensemble du cycle de la distribution, on rencontre encore des phénomènes analogues ce qui a conduit à rechercher le moyen de faire varier les durées d’ouverture pour les adapter au régime du moteur.

Nous auront prochainement à nous pencher sur les solutions fortement informatisées qui nous sont proposées par les différents constructeurs.