Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > NOTRE PROFESSION > Utilité de demander l’assistance d’un expert.

Utilité de demander l’assistance d’un expert.

lundi 30 mai 2005

UTILITE DE DEMANDER L’ASSITANCE D’UN EXPERT

Il n’est pas rare, dans notre société, qu’un particulier et/ou une entreprise rencontre un problème avec un véhicule ou un matériel. Commence alors une démarche complexe où celui qui souhaite faire entendre sa demande doit se battre contre des tiers qui ne prennent pas forcément le parti de lui faciliter sa demande.

Le recours peut être de plusieurs ordres :

contre un vendeur qui peut être un particulier ou un professionnel,
contre un constructeur,
contre un professionnel de l’automobile ou autre suite à intervention de ce dernier lors d’une remise en état carrosserie et/ou mécanique.

Le processus à engager peut s’avérer complexe et obéit à un certain nombre de règles de droit qui sont incontournables.

L’assistance d’un expert permettra :

un dialogue d’égal à égal avec la partie adverse ou autre sur le plan technique,
une rédaction des courriers qui respectera les us et coutumes,
un éclaircissement sur la situation et/ou les actions en cours à tout moment,
la possibilité pour ce dernier de se rapprocher de ses confrères et de définir si le litige n’est pas déjà connu...

La première entrevue avec l’expert peut se dérouler sous la forme d’un entretien dans son cabinet après prise de rendez-vous .Il est alors fait le point sur la situation et les éventuelles démarches à mener.

A tout moment, l’expert, et sur simple demande de son mandant pourra tenter une transaction à l’amiable.

Les domaines d’intervention des experts automobiles sont vastes et obéissent aux demandes du marché. Les consulter permet de ne pas s’aventurer dans des causes perdues d’avance, de bien peser le pour et le contre avant toute action, d’obtenir un résultat dans un délai assez court du fait de l’argumentation de ce dernier.

Les compagnies d’assurance ne s’y sont pas trompées puisqu’elles ont mis à l’attention de leurs sociétaires ou assurés un Service Protection Juridique qui travaille avec les experts de terrain.