Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > AUTOMOBILE > Utilitaires > Véhicules utilitaires légers, influence de la surcharge

Véhicules utilitaires légers, influence de la surcharge

mardi 25 septembre 2007, par Jean Claude Méret

La surcharge d’un véhicule a une influence directe non seulement sur son comportement routier, mais également sur son usure générale.

Les essais dynamiques de Véhicules utilitaires légers réalisés en 2006 par l’INRS à l’UTAC ont démontré les limites d’une conduite en surcharge, tant en matière de freinage que de tenue de route.

Enfin, testé sur plate-forme de renversement, un véhicule utilitaire en surcharge sans dispositif d’arrimage voit se réduire sensiblement son niveau de stabilité statique.

La surcharge influe également sur la durée de vie du véhicule :

usure anormale et inégale des pneumatiques, en cas de sous-gonflage, risque accru d’éclatement, fatigue générale des amortisseurs et du chassis : usure prématurée de l’embrayage... etc..

Le code de la route prévoit des sanctions pour la conduite en surcharge :

Contravention de 4° classe et de 5° classe si la surcharge dépasse 20%
Il est même prévu l’immobilisation du véhicule par les forces de l’ordre

comme il n’existe pas de moyen simple de mesurer la charge, les entreprises sont tentées de charger en fonction du volume et non du poids.