Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > NOTRE PROFESSION > Recommandations internes à la profession > Vitesse au compteur et vitesse réelle

Vitesse au compteur et vitesse réelle

lundi 6 août 2012, par Expert conseil Problemauto

Vitesse
Tableau récapitulatif vitesse

A) Vitesse réelle et vitesse au compteur

Les constructeurs automobiles ont pour obligation de faire en sorte que s’affiche sur le compteur de la voiture une vitesse supérieure ou égale à la vitesse réelle.
C’est ce que l’on appelle la marge d’erreur.

Exemple : votre aiguille indique 100 km/h, mais vous ne serez réellement qu’à 95 km/h. Attention, chaque compteur a sa marge d’erreur. Pour la calculer,

B) Vitesse réelle et vitesse retenue.

Lors d’un contrôle pour excès de vitesse, les forces de l’ordre vous dressent un PV.

Vous trouverez sur ce dernier la vitesse à laquelle le radar vous a enregistré (vitesse réelle), et celle qui est retenue pour l’infraction.
Cette dernière est inférieure à la vitesse réelle, car on prend en compte la marge d’erreur du radar, laquelle est fixée à 5 km/h jusqu’à 100 km/h, et à 5% de la vitesse enregistrée au-delà.

Exemples :

- Vous roulez à 83 km/h (vitesse réelle) au lieu des 80 autorisés.
Mais vous ne serez pas verbalisé puisqu’une tolérance est accordée jusqu’à 85 km/h (vitesse réelle).
- Vous roulez à 150 km/h sur autoroute au lieu de 130 km/h.
Marge de tolérance du radar : 150 x 5% = 7,5 km/h
150 – 7,5 = 142,5 km/h (arrondi à 142 km/h)
Votre excès de vitesse est de : 142 –130 = 12 km/h
Au lieu d’être verbalisé pour un excès de vitesse de 20 km/h, vous le serez pour un excès de vitesse de 12 km/h.

Si vous êtes flashé par un radar mobile, en dessous des 100 km/h, une marge d’erreur de 5 km/h vous sera accordée. Pour une vitesse supérieure, la marge d’erreur sera de 5%.