Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > AUTOMOBILE > Voitures particulières > Mécanique > Les carburants

Les carburants

vendredi 31 mars 2006, par Jean Claude Méret

LES CARBURANTS

INDICE d’OCTANE
Contrairement à l’essence pour laquelle l’indice d’octane définit la résistance du carburant à l’auto-inflammation, dans le cas du gazole, cet indice définit l’aptitude du carburant à l’auto-inflammation

INDICE de CETANE
Mesure l’aptitude d’un gazole à l’auto-inflammation dans un moteur diesel. Plus l’indice est élevé,plus le délai d’inflammation du carburant est court, le gazole s’enflammant facilement.

POINT d’ ECLAIR
Température minimale à laquelle il faut porter le gazole pour que les vapeurs émises brûlent spontanément en présence d’une flamme (+/- 55°C)

POINT d’ ECOULEMENT
Température en dessous de laquelle le carburant est complètement figé et ne peut plus sécouler.

POINT TROUBLE
Température à laquelle les premiers cristaux de paraffine apparaissent.

T F L (température limite de filtrabilité)
Température limite de fonctionnement des véhicules diesel.

TENUE AU FROID
Elle est définie par les trois températures caractéristiques que sont le point trouble, le point d’écoulement et le TFL. En les abaissant, on augmente l’aptitude du gazole à rester fluide à très basse température, ce qui évite de boucher les filtres placés sur le circuit d’alimentation.

DOMAINE d’ EBULLITION
Température à laquelle le gazole s’évapore. Un point d’ébullition relativement bas améliore le comportement à froid mais diminue l’indice de cétane et dégrade le graissage. A contrario, un point d’ébullition, relativement élevé améliore le rendement de combustion mais favorise la formation de particules de suie et le calaminage des injecteurs.

VISCOSITE
Caractérise la capacité d’un gazole à s’écouler. Une viscosité trop faible entraîne une perte par fuite, d’où une perte de puissance. Une viscosité élevée a par ailleurs des effets néfastes sur la régularité et la qualité de pulvérisation.

ADDITIFS DIESEL
Pour améliorer leur qualité, les gazoles contiennent de plus en plus d’additifs, comme les détergents, qui servent à maintenir la propreté des injecteurs ; mais aussi les dés-émulsifiants qui éliminent les risques d’introduction d’eau, les anti-mousses qui empêchent une formation excessive de mousse lors du remplissage rapide du réservoir, les anti-corrosion qui protègent les organes du moteur, les pro-cétanes qui facilitent l’auto-inflammation, les additifs de tenue à froid, comme les fludifiants, qui modifient le processus de cristallisation des paraffines, les lubrifiants et les ré-odorants qui produisent une odeur agréable.